Une réflexion de fond sur les marchés du PLM

Lascom annonce aujourd’hui la sortie de sa nouvelle version Lascom PLM  pour Juillet 2012. Cette version marque une étape clé dans son développement : Il s’agit non seulement de nouvelles fonctionnalités et d’une interface utilisateur complètement repensée mais aussi d’une nouvelle façon d’appréhender les marchés de l’industrie, de l’aérospatial-Défense, du BTP et de l’agroalimentaire

Dans la nouvelle version de LASCOM PLM 2012, un grand soin a été apporté à la simplification et à la lisibilité des fonctions. Un mot d’ordre a été donné : « Il faut d’abord penser à l’utilisateur et seulement ensuite parler de technologie ».

Cependant, au-delà de cette revue importante, la nouvelle technologie Lascom PLM 2012 a su renforcer le socle commun de chacun des verticaux en mutualisant leurs meilleures pratiques.

En effet, Lascom a été une des premières sociétés du monde du PLM à déployer une politique d’offres verticales sur quelques métiers ciblés :

  • Lascom CPG : les métiers de l’alimentaire et les produits de grande consommation,
  • Lascom ICS : Le manufacturier pour les produits complexes incluant de la mécanique, des fluides, de l’électronique et des logiciels,
  • Lascom AEC : Le monde de l’ingénierie industrielle et de la construction.

Forte de ses expériences multiples, Lascom s’est engagée dans une réflexion plus poussée sur sa politique de verticaux. En examinant soigneusement chaque vertical, la société a cherché à comprendre ce qui « unissait » les verticaux plutôt que ce qui les « différenciait ».

« Cette réflexion de fond nous a permis d’identifier, sur des secteurs très variés, des propositions de valeurs communes à nos trois métiers comme la fiabilité des données et la gestion des risques, l’élimination des tâches administratives, l’amélioration des processus ou encore la maîtrise des coûts et la supervision des projets » annonce Jean-Louis Henriot, PDG de Lascom.

Dans cette optique, la nouvelle version de Lascom PLM 2012 améliore nettement son socle commun adaptable et robuste. Cela profite directement à  quelques modules technologiques clés:

  • Référentiel et GED technique
  • Connecteurs CAO, Office et génération de document
  • Processus et collaboration
    • Dossier de modification
    • Dossier de réserves
  • Organisation par projets, tâches et reporting

Ces modules très aboutis et bien industrialisés sont ensuite assemblés, combinés et paramétrés pour mettre en œuvre des solutions PLM adaptées à chaque marché et d’un TCO (« total cost ownership ») sans équivalent.

Ainsi Lascom renforce la base de ses produits mais n’en délaisse pas pour autant sa vision métier en adaptant les différents modules technologiques par secteur.

Ce ne sont donc plus des applications spécifiques mais des déclinaisons par métier : une assurance de cohérence, d’évolutivité et de fiabilité technologique.

« Avec la nouvelle version PLM 2012, nous franchissons une nouvelle étape dans la politique des verticaux métiers avec un gain très perceptible pour l’utilisateur final. » conclut Roberto De Almeida, Directeur Marketing produit chez Lascom.