Les logiciels PIM (Product Information Management) : gestion de l’information produit

Product Information Management (PIM) : qu'est ce que c'est ?

Le marché globalisé et très concurrentiel dans lequel évoluent les industriels et distributeurs des biens de grande consommation les pousse à innover et à lancer de nouveaux produits le plus rapidement possible. Gérer des volumes d’informations toujours plus importants sur des délais toujours plus courts représente un véritable challenge. Une mauvaise gestion de l’information produit, ou PIM pour Product Information Management, conduit donc à de nombreux risques :

  • Données dispersées et dupliquées à différents endroits
  • Processus de conception du produit compromis : documents non à jour, informations inaccessibles…
  • Défauts de précision pour se conformer aux réglementations : par exemple, données incomplètes pour correctement renseigner le Dossier d’Information Produit
  • Incohérences entre les informations effectivement relatives au produit et celles disponibles sur le site internet

Pour les industriels comme les distributeurs, l’information produit est répartie entre plusieurs services. Mais elle est trop souvent éclatée voire dupliquée. Il devient donc évident que cette masse de données doit être unifiée et consolidée pour offrir une vision globale de l’information produit, vouée à être diffusée à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise : approvisionnement en matières premières, relations partenaires, publicité…

Pour prévenir ces risques, les professionnels ont besoin d’outils capables de centraliser et de structurer l’information produit. La solution pour une gestion efficace de cette information réside en un référentiel central offrant une « unique version de la vérité« , garante de la continuité du cycle de vie produit.

Le principal objectif de compiler les informations produits en interne est de sécuriser le processus d’innovation. Le bon contributeur doit pouvoir enrichir et communiquer la bonne information au bon moment. Sans quoi le délai de mise sur le marché risque fortement de s’allonger : erreurs d’informations, problèmes de communications entre services… Et cela vaut aussi bien pour les industriels que pour les distributeurs, qu’ils développent des produits de marque nationale ou de MDD. Une solution PLM est alors nécessaire.

En revanche, quand l’information doit être utilisée pour de la vente ou de la promotion, elle n’est jamais réunie à un seul endroit. En effet, les données techniques et juridiques (PLM), de production (ERP), commerciales (CRM)… sont de natures trop différentes pour pouvoir être gérées par un unique logiciel. De plus, un décideur interne doit valider l’exhaustivité et la qualité des données avant de les diffuser : catalogues de vente, e-commerce, publicité… Enfin, la quantité et la nature de l’information diffèrent selon le canal de communication, qui se décline lui-même le plus souvent en plusieurs langues. Une solution PIM est alors nécessaire.

Product Information Management PIM

Gestion de l'information produit : PIM et PLM, de quoi parle-t-on ?

Pour soutenir cette stratégie d’innovation, de plus en plus d’entreprises misent sur des solutions logicielles telles que le PLM (Product Lifecycle  Management) ou le PIM (Product Information Management). Mais la terminologie commune à ces deux solutions prête souvent à confusion.

En réalité, le couple PLM/PIM est une excellente combinaison. Caque solution gère son propre périmètre fonctionnel afin de créer une continuité de l’information et disposer d’une complète visibilité de la chaîne d’approvisionnement de l’information.

Un PLM contient la majorité des informations utilisées par une solution PIM. En effet, toutes les données d’innovation – marketing, techniques, réglementaires… – sont initialement gérées, en plusieurs langues, par le logiciel PLM. Les quelques informations manquantes comme la disponibilité des produits ou la politique de prix sont collectées auprès d’autres sources : ERP, CRM, documents, saisie manuelle…

Gestion de l'information produit : quelles sont les interactions entre le PIM et le PLM ?

La promesse centrale d’une solution PLM est de centraliser l’ensemble des données et des documents générés tout au long du cycle de vie produit : de la conceptualisation à la fin de la commercialisation.

La solution PIM se concentre sur la gestion et la synchronisation des données issues de sources différentes, pour assurer en assurer la diffusion précise et efficace.

Comment choisir entre un logiciel PIM et un logiciel PLM ?

En associant des solutions de gestion de l’information produit et du cycle de vie produit, les entreprises renforcent considérablement leur performance. Néanmoins, il est toujours possible d’identifier laquelle de ces solutions – PIM ou PLM – il convient de prioriser.

Vos priorités sont l’innovation et le développement produit. Optez pour une solution PLM afin de :

  • Structurer et gérer l’innovation
  • Améliorer la conception des produits
  • Garantir le respect de la législation
  • Collaborer avec vos fournisseurs, partenaires et autres parties prenantes

Votre priorité est d’assurer la distribution à travers un site web, des plateformes e-commerce… Vous devriez opter pour une solution PIM afin de :

  • Contrôler l’exactitude et l’exhaustivité des données avant leur diffusion
  • Améliorer le cycle de vente
  • Communiquer facilement avec les e-catalogues, sites webs…