Avis d’expert : Optimiser et piloter son ROI de l’innovation

ROI de l'innovationLa mise en œuvre d’outils de pilotage de l’innovation constitue un enjeu majeur pour les industries agroalimentaires et des produits de grande consommation.

Une entreprise qui veut vendre un nouveau produit, ou en réviser, a des dizaines de caractéristiques à prendre en compte telles que la documentation, les ingrédients, l’étiquetage, le dimensionnement, l’approvisionnement, les fournisseurs, la réglementation, etc.

Les entreprises du secteur ne peuvent pas se contenter de simples innovations à la marge:

  • Créer davantage de valeur passe avant tout par l’innovation de rupture
  • Optimiser et piloter son retour sur investissement de l’innovation est une priorité

Aujourd’hui :

  • Les produits subissent en permanence des modifications liées aux demandes des distributeurs et au renouvellement des idées
  • L’innovation peut se copier facilement
  • Les cycles sont très courts
  • Les entreprises renouvellent généralement 1/3 de leur portefeuille produit par an

De l’idée au produit : voir l’innovation comme un cycle global

Dans cet environnement « market pull », l’innovation reste un exercice coûteux et complexe :

  • Si les produits qui « gagnent » sont très rémunérateurs, il ne faut pas oublier que l’innovation c’est avant tout un cimetière d’échecs,
  • Pour un nouveau produit considéré comme intéressant et réussi, le taux de renouvellement n’est que de 50%. Ainsi, le coût de l’innovation n’est pas simplement le coût de la mise en marché mais un coût bien plus global incluant les efforts de promotion,
  • Se lancer à l’international est un impératif. Cependant, lecoût de la mise en marché des produits à l’international implique la prise en compte de nouveaux paramètres tels que les usages locaux, la réglementation, la maîtrise des coûts d’expédition, la gestion des documents et des contrats dans différentes langues,…
  • L’innovation dépasse la phase de R&D et devient un cycle complet dans lequel chaque service de l’entreprise est impliqué.

Aujourd’hui, pour répondre à cet environnement, il faut que les entreprises aient une idée claire à chaque étape du retour sur investissement de leur innovation. Il devient difficile pour les entreprises de choisir la « bonne innovation » sans une vision précise du ROI. Elles ont besoin de pouvoir piloter leurs projets d’innovation et de développement de nouveaux produits et de tirer profit de l’expérience des précédentes innovations.

Face à tous ces enjeux, la mise en œuvre d’outils de pilotage de l’innovation constitue un enjeu majeur pour les industriels des biens de grande consommation !

Cycle d'innovation produit et ROI

Optimiser son Retour sur Investissement à chaque étape de l’innovation produit

Chaine de valeur de l'innovation

Etape 1 : Détection d’opportunités et génération des idées

  • #1 – L’importance du marketing digital : intégrer le consommateur à son entreprise
  • #2 – Outils de génération des idées
  • #3 – Capitaliser sur sa propre base client

Etape 2 : Conceptualisation de la future innovation

  • #1 – Elaboration d’un brief marketing structuré
  • #2 – Le brief de gamme
  • #3 – Définition et gestion des exigences

Etape 3 : Organiser « La machine » à innover

  • #1 – Le Scorecarding des idées
  • #2 – NPD des idées : analyser les coûts projet
  • #3 – La maîtrise du calendrier de lancement : la prime au premier arrivé

Etape 4 : Prototypage de l’innovation

  • #1 – La génération des variantes produits possibles
  • #2 – Analyser la valeur et les coûts

Etape 5 : Industrialiser la mise en marché

  • #1 – Les fournisseurs et les partenaires : un levier de valeur à prendre en compte
  • #2 – Faciliter votre gestion des contrats
  • #3 – S’adapter à la réglementation
  • #4 – Collaboration graphique sur les packs
  • #5 – Les actions de promotion
  • #6 – Commercialisation de votre produit

Analyse de la performance opérationnelle du produit : une vision à 360° du produit

#1 – Comment garder son agilité ?

Optimisation continue du produit

Le cycle de l’innovation ne s’arrête pas à la mise en marché de son produit. L’entreprise doit aussi s’assurer de la bonne utilisation de son produit et réagir rapidement en cas de mauvais usage de celui-ci. Elle gagne aussi à analyser la performance opérationnelle du produit grâce aux retours d’expérience des clients que ce soit via les réseaux sociaux, les réclamations clients… et ainsi pouvoir ajuster le produit et proposer une version 2 sur le marché.

Alimenter votre connaissance du produit via les réseaux sociaux

Les entreprises sont souvent réfractaires à l’utilisation des réseaux sociaux. Or, ils sont une vraie source d’informations. Que ce soit en amont de vos processus d’innovation, pour capter les messages, ou en aval, pour interagir avec eux pour du service après-vente ou de simples interactions sur les nouveautés. La proximité qu’offrent ces réseaux sociaux est une réelle plus-value.

Objectifs :

  • Suivre les réclamations clients et les menaces potentielles
  • Trouver de nouveaux usages du produit
  • Corriger votre produit (=boucle d’optimisation)

 

#2 – Capitaliser sur l’existant

Que ce soit pour des produits alimentaires ou non-alimentaires, le coût lié au cycle de vie est tout aussi important durant la phase de mise en marché (coût de la promotion, coût de mise en marché, …) que pendant la phase de conception. Le ROI global de l’innovation doit donc prendre en compte ces coûts pour analyser la performance opérationnelle du produit.

Profiter du retour d’expérience et connaître les taux de vente des produits d’une année sur l’autre permet de mieux prédire le potentiel d’un nouveau produit. En capitalisant la documentation, les données et les informations, l’entreprise optimise les prochains cycles d’innovation produits et peut réutiliser les éléments qui ont fonctionné.

 

Objectifs :

  • Analyser le rapport promotion/vente de votre produit pour ajuster ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné
  • Consolider les informations et mettre à profit les réussites et les échecs pour les prochains produit

Pilotage stratégique : de la vue de « fourmi » à la vue « d’aigle »

Il est nécessaire d’optimiser le retour sur investissement de l’innovation à chaque étape du développement produit pour maximiser la rentabilité de l’entreprise. Mais il faut étendre sa vision. Cette optimisation doit aussi se mettre au service dupilotage de la stratégie d’innovation. Pour cela il faut consolider les retours d’expérience des produits et des projets pour offrir une vision stratégiqued es innovations.

  • Assurer l’analyse du ROI de l’innovation à travers tout le cycle produit
  • Consolider la connaissance et les informations acquises par métier
  • Capitaliser les retours d’expérience des projets d’innovations à l’échelle nationale et internationale

 

L’ensemble des éléments qui participent aux cycles de l’innovation (actions, modifications, exigences, process…) doit être géré de manière cohérente et structurée. Cette continuité et cette cohérence des informations nécessitent une vision globale du système d’information qui se positionne comme une infrastructure au service du ROI de l’innovation.

Stratégie de retour sur investissement

Le retour attendu : Piloter la valeur consolidée de ses innovations

Pour permettre une maîtrise totale du retour sur investissement du cycle d’innovation des produits, il faut analyser la valeur du produit sur son coût global :

Optimiser son ROI de l'innovation

Etudes de cas

  • Cas Scoular
  • logo DS Smith
  • picard choisit lascom PLM
  • BVLGARI PLM cas client développement produit cosmétique parfumerie
  • Maple Lodge Farms
  • LACTALIS
  • LDC
  • ARTENAY BARS

Nos offres

Découvrez nos solutions métiers pour votre secteur d’activité :

Voir toutes nos solutions