PLM – Product Lifecycle Management

Logiciel PLM : échange de données en équipe

Que signifie PLM (Product Lifecycle Management) ?

Qu’est-ce que le Product Lifecycle Management ?

Le product lifecycle management (ou la gestion du cycle de vie d’un produit) correspond à l’ensemble des processus, des technologies, des logiciels et des méthodes mis en place pour bien gérer le cycle de vie d’un produit. Ce cycle est défini par 4 grandes étapes : conception, développement, production et fabrication, et services (utilisation(s) et fin de vie). Le principal objectif des méthodes de gestion de cycle de vie est de simplifier la gestion devenue complexe du cycle de vie d’un produit et de contrôler les changements subis par un produit, de sa conception à son retrait final.

Aujourd’hui, n’importe quelle équipe de développement de produit utilise les principes du Product Lifecycle Management, même si ce n’est pas formalisé en une unique solution logicielle. En effet, de nombreux départements sont impliqués (marketing, R&D, qualité, …) auxquels s’ajoutent des fournisseurs et des prestataires (agences communication par exemple). Chaque acteur travaille sur ses propres modèles et logiciels (emails, base de données locale, tableur excel, …), en résultent la perte de données capitales et le silotage de l’information.

Pour faire face à ces difficultés, le PLM centralise les données et les documents relatifs au produit sur un espace virtuel auquel toutes les parties prenantes à la conception du produit sont interconnectées. Il permet de garder une trace de chaque modification et évolution du produit.

Pourquoi le PLM est utilisé ?

Une solution PLM permet de centraliser, partager et sécuriser l’information, automatiser les processus, homogénéiser les méthodes – en particulier de développement des produits, réduire le temps de développement des produits, améliorer la communication dans l’entreprise ou entre partenaires, capitaliser l’information et les savoir-faire. Son rôle est d’organiser les documents et l’information projet, celle-ci pouvant être modifiée autant que nécessaire en réponse aux besoins de l’équipe projet.

Les PLM couvrent tous les départements de l’entreprise impliqués dans le développement de produit, il y a donc différentes visions du produit réparties le long de la chaine. Grâce aux PLM, chaque département peut visualiser le produit selon son cadre propre et accéder à l’information qui lui est utile en temps voulu. Une fois téléchargées, les données peuvent être traitées selon le point de vue souhaité et des tableaux de bord dédiés à chaque profil métier peuvent être mis en place. Ces profils permettent de structurer l’information à partir de différents critères pour la rendre plus compréhensible.

Logiciels PLM & vision produit

Quelles entreprises utilisent les logiciels PLM ?

Historiquement, les solutions PLM viennent de la nécessité gérer de nombreuses ressources dans les industries automobiles et aéronautiques (des millions de pièces, venant de multiples fournisseurs). De nous jours, les PLM ne sont plus limités à des produits spécifiques et s’adressent à n’importe quelle entreprise développant des produits et devant faire face aux pressions des marchés comme une baisse de coûts, une demande pour des produits de meilleure qualité, ou l’accélération de la mise sur le marché.

Grâce à sa capacité à gérer des environnement complexes, le PLM répond à la complexification de l’industrie des biens de grande consommation (règlementation, internationalisation, …). C’est pour cela que depuis les années 2000, le PLM est utilisé dans les industries agroalimentaires et cosmétiques. Les différences principales entre les industries CPG et ICS résident dans le temps de vie du produit et leurs objectifs : des temps de mise sur le marché de plus en plus courts pour les CPG et la gestion des modifications sur le long terme pour l’ICS (changement unitaire dans un avion ou une centrale nucléaire). De plus, les entreprises CPG font face à des cycles de vie de plus en plus en courts et un besoin constant d’innover pour rester compétitives. En simplifiant la collaboration, le partage d’information et en permettant de constituer un unique cadre de référence, les PLM permettent de capitaliser sur la connaissance et poser les bases de l’innovation.

Un logiciel PLM est-il fait pour mon entreprise ?

Selon la taille, le secteur, ou le niveau de digitalisation, les entreprises n’ont pas les mêmes besoins. Mais si vous avez connus des problèmes de communication, des projets qui ont dérapé ou si vous avez des exigences règlementaires à remplir, les solutions PLM sont faites pour vous.

Afin de s’assurer que la solution répond aux spécificités individuelles de chaque entreprise, le PLM doit être adapté au secteur ciblé. C’est pour cela que Lascom, à partir de son expérience de l’ICS, a développé deux solutions distinctes : une pour l’industrie cosmétique, une pour l’industrie agroalimentaire. Ce qui est important, c’est que votre fournisseur vous fournisse une solution adaptée à vos exigences et attentes.

Vous souhaitez découvrir des retours d’expérience autour de projets PLM ? 

Quels sont les bénéfices des logiciels PLM ?

Une solution PLM a de nombreux avantages, parmi lesquels l’amélioration de la fiabilité et de la qualité des produits, la baisse des coûts de prototypage et d’identification de nouvelles opportunités.

En renforçant les connaissances et l’information acquise et en capitalisant sur les retours d’expérience, les PLM se placent en colonne vertébrale des projets. Grâce aux indicateurs dédiés non seulement au responsable de projet mais aussi à la direction, ils permettent de construire une vision stratégique en plus de leurs gains opérationnels.

Voici quelques exemples de bénéfices du PLM :

0
%
de temps gagné sur la recherche, le partage et la consultation des informations
0
%
de temps économisé sur le suivi des exigences par client
0
%
de temps gagné sur les processus de modifications

Qu’est-ce que la technologie PLM ?

Comment un logiciel PLM fonctionne-t-il ?

Industrie et systèmes complexes Biens de grandes consommation
As-design Entité/nomenclature propre à la conception du produit Brief marketing et prototypes de la R&D
As-build Entité/nomenclature issue du As-design et adaptée à la fabrication du produit Produit/recette « en or » issue du prototype de la R&D, adapté à l’organe de production et envoyé à l’ERP
As-maintain Traçabilité via la gestion de configuration des opérations de modificiations/maintenance sur une instance produite Traçabilité des évolution grâce au versioning des éléments

Une solution PLM moderne est basée sur :

  • Une base de données / documentaire permettant de suivre et enregistrer chaque modification du produit et de consolider les données brutes. Cela rend possible la visualisation des données (tableaux de bord, rapports) et la gestion de documents (brief marketing, fiche produit).
  • Un moteur de workflow garantissant la circulation et la validation des données dans les temps impartis. S’appuyant sur des modules comme la gestion de nomenclature (ICS) ou la gestion de formulation (CPG) ou encore la gestion de modifications et la gestion de configuration, il permet une meilleure collaboration entre les parties prenantes.
  • Un moteur d’édition de rapports pour valoriser les données

Un logiciel PLM crée des liens entre chaque donnée, valorisant ainsi chaque information en la rendant intelligente. L’outil permet de mener des analyses d’impact, apporte une aide à la décision et automatise la génération de document.

L’interface, basée sur le web, est généralement installée sur le serveur des entreprises, cependant elle peut être accessible via le cloud. Le PLM s’ouvre donc aux fournisseurs, aux partenaires, aux clients et résout les problèmes de mobilité :

  • Les utilisateurs de tablettes et smartphones s’attendent à travailler sur des interfaces adaptées pour accéder aux données n’importe où, n’importe quand
  • Avec l’internationalisation il y a un besoin grandissant de partager, non seulement des documents mais aussi des données avec des partenaires

L’intégration du PLM dans l’infrastructure

Les PLM gèrent toutes les données relatives au développement de produit : description de produits, configuration, évolutions, etc. L’ERP permet de gérer les ventes, les stocks, les achats, la facturation, la comptabilité et la production. Quant au PIM, il rassemble les données relatives au produit pour assurer sa bonne distribution. Une parfaite intégration des trois solutions permet : d’harmoniser les flux d’informations, d’assurer la fiabilité des données, de raccourcir les délais, de réduire le risque d’erreur, etc.

Intégration PLM PIM ERP